Un nouveau Corps de Gardes Champêtres Territoriaux dans les Régions françaises

mercredi 18 juillet
Un nouveau Corps de Gardes Champêtres Territoriaux dans les Régions françaises

Le Syndicat National de l'Environnement en sa section PTE (polices territoriales de l'environnement) a convaincu le ministre de la fonction publique de redonner un souffle de vie à un métier en perte de vitesse...le garde champêtre. Grand oublié des mesures de revalorisation et de reconnaissance, ce "vieux" métier était pourtant là avant tout le monde. Autrefois officier de police judiciaire et présent dans toutes les communes de France, cet auxiliaire de la force publique en milieu rural ne pouvait pas disparaitre. Le Ministre de l'intérieur Manuel Valls a promi de tout mettre en oeuvre pour ...je cite : "remettre à sa place le garde champêtre dans les fondamentaux de l'institution policière car jamais un agent territorial n'a eu autant de prérogatives judiciaires pour rechercher et constater les infractions commises sur le territoire."
Rappelons que ce fonctionnaire existe depuis 1369 et son histoire suit celle de la gendarmerie dans le cadre des missions de police rurale. Enfin, armé de droit sur simple déclaration en préfecture et doté de la qualification d'agent chargé de fonctions de police judiciaire à l'instar des agents des douanes, le garde champêtre devrait donc être réinstallé dans les Régions Françaises conformément à l'article L du Code général des collectivités territoriales et assurer ainsi ses missions de protection des propriétés, la répression du braconnage et la sauvegarde de notre environnement.