Incendies volontaires et chats écartelés. L'horreur en Meurthe et moselle

jeudi 17 août
Incendies volontaires et chats écartelés. L'horreur en Meurthe et moselle

Drame ce lundi 10 avril en Meurthe et moselle, la population est sous le choc.
C'est vers 18h que les pompiers de Lunéville ont été appelés par le voisinage de ce quartier tranquille: ils signalent une maison en feu et des chats écartelés accrochés au portail. Malgré une intervention rapide, les pompiers n'ont pas réussi à maîtriser l'incendie qui a détruit toute l'habitation. "La vision terrible de ces pauvres chats écartelés à laissé mes equipes sous le choc" déclare le chef des pompiers. Même scène d'horreur une heure plus tard dans un quartier de saint max. Deux chats guillotinés (les têtes n'ont d'ailleurs pas encore été retrouvées à l'heure où nous rédigeons cet article) étaient accrochés au portail d'une maison en flamme. Ici encore, après une lutte acharnée contre les flammes, les pompiers n'ont pas réussi à sauver l'habitation. Les modes opératoires ont dirigé la PJ de Nancy, rapidement dépêchées sur les lieux, sur la piste du règlement de compte. "Nous n'avons aucune piste à cette heure, déclare le commissaire, nous cherchons à joindre les propriétaires, parties en vacances, afin de leur annoncer ces terribles nouvelles".
Toute personne qui aurait des informations est invitée à contacter le commissariat le plus proche.