Fausses alertes à Acul! Ils n'ont pas eu conscience de leurs gestes.

vendredi 17 août
Fausses alertes à Acul! Ils n'ont pas eu conscience de leurs gestes.

La 112 de la région de Bastogne a porté plainte après avoir été "armé/désarmé" plus de 36 fois entre 2h et 3h du matin suite à une fausse manipulation intentionnelle d'un groupe de jeune appelé "les bras cassés " (ndlr: deja bien connu outre meuse, entre autre, pour avoir cassé un banc et l'avoir violemment immolé en 2016). Le sergent Rigenzo se dit exaspéré par l'attitude des jeunes: "quand on est en diarrhée et donc en standby a selle, et qu'on doit tout arrêter pour aller sur Acul, .. autant de faux appels... imaginez l'aller-retour."