Un phoque dans la rivière Nicolet

dimanche 21 juillet
Un phoque dans la rivière Nicolet

Marcel Champagne , a eu toute une surprise en apercevant un phoque sur une berge de la rivière Nicolet , Jeudi après-midi, a Ste-clotilde de horton

«Ce n'est pas croyable, s'exclame M.Champagne .En 65 ans que j'habite Ste-clotilde , c'est la première fois que je vois ça ici.»

Pendant une bonne heure, M. Champagne a photographié le mammifère marin sur sa berge, à la hauteur du pont de Ste-Clotilde de Horton,, afin d'immortaliser le moment.

«J'ai téléphoné au ministère de la Faune, mais personne n'était disponible pour venir le récupérer. Après une heure, le phoque est retourné à l'eau et nous l'avons perdu de vue».

Une première dans le Centre du Quebec

La présence de phoques dans la région du Centre du Quebec n'est pas fréquente. C'est la première fois qu'un signalement de phoque est fait auprès du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins.

«Puisque le phoque est à des centaines de kilomètres de son territoire, c'est-à-dire en eau salée, nous pouvons supposer qu'il est complètement perdu», indique le coordonateur du Réseau québécois d'urgences pour les mammifères marins, le biologiste M. Robert

Désorienté?

Plusieurs raisons peuvent expliquer qu'il se soit retrouvé aussi loin de chez lui.

«Le phoque peut être malade, désorienté, ou encore il peut s'agir d'un jeune phoque téméraire et aventureux qui a décidé de se nourir en remontant le fleuve», ajoute M. Robert.

Les autorités interviennent peu lorsqu'un phoque se retrouve loin de son habitat naturel, à moins que le mammifère marin soit menaçant pour la population.

D'après les spécialistes, ses chances de retrouver son chemin sont aussi minces que ses chances de survie.