Le gouvernement renonce à l'aéroport de NDDL pour raisons écologiques

jeudi 27 juin
Le gouvernement renonce à l'aéroport de NDDL pour raisons écologiques

Malgré une réponse positive au référendum sur la construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes, le gouvernement renonce finalement au projet vieux de 50 ans, au nom de la protection de la flore. La construction de l'aéroport viole en effet une directive Européenne qui protège les zones humides.

L'argument écologique est celui qui est mis en avant pour contrer la construction de l'aéroport. Les arguments économiques étant insuffisants. L'évacuation de la ZAD est donc annulée, la communauté autonome installée sur les terrains pourra y rester. Les agriculteurs sortent également gagnants, puisqu'ils ne seront finalement pas expropriés.