Les modérateurs des groupes politiques sur Facebook pourront réclamer jusqu' à 500€ de d'amende en cas de

samedi 25 mai
Les modérateurs des groupes politiques sur Facebook pourront réclamer jusqu' à 500€ de d'amende en cas de

En effet, la nouvelle législation sur les échanges politiques dans les réseaux sociaux sera dorénavant sérieusement encadrée.
Depuis quelques années certaines personnes que l'on nomme "troll" dans le langage informatique des groupes comme FACEBOOK ou TWEETER , les services de la sécurité intérieure qui dépendent du Ministère du même nom on décidé de réagir en punissant jusqu'à 500€ d'amende par infraction constatée, somme qui devra être versée aux modérateurs des groupes politiques incriminés dont 10 du montant de l'infraction constatée sera prélevé par les services de maintenance et 20 par l'Administration fiscale ! A partir du 1er Janvier 2017, chaque nouveau membre devra présenter un casier judiciaire vierge et chaque nouveau modérateur subir un examen psychologique en cas de défaillance dont une responsabilité pénale pourrait lui être imputée en cas de modération tardive !
La Loi sur la Liberté de l'information devenant de plus en plus restrictives, à partir du second semestre 2017, soit au moment des élections présidentielles, plus aucun commentaire politique ne devrait être toléré dès que la campagne sera close. Ainsi, comme à la télévision , il ne sera plus possible d'obtenir des résultats sur des liens étrangers qui seront bloqués durant cette période. Comme le déclarait Manuel Valls : " Les français ont besoin de sérénité et se concentrer sur leur vote en choisissant le (la) Président(e)s qui correspondra le mieux aux valeurs de la rigueur socialiste".