Démantèlement Jungle de Calais: 760 migrants relogés en Bretagne

lundi 17 juin
Démantèlement Jungle de Calais: 760 migrants relogés en Bretagne

Dix pour-cent des migrants de la Jungle de Calais seront relogés en Bretagne, dans le cadre du démantèlement du camp de réfugiés. Le problème qui se pose est : qu'adviendra-t-il des migrants qui voudront coute que coute partir en Angleterre?

En effet, Roscoff et Saint-Malo sont des ports de départ de Ferry pour le Royaume Uni, le risque est que les migrants forment de nouveaux camps près de ces ports. La Bretagne craint que le problème calaisien soit contagieux.

Les migrants seront répartis équitablement sur le territoire breton selon l'Etat, mais il semble qu'ils seront surtout relogés dans les grandes villes, comme Rennes, Brest, Lorient et Saint-Brieuc. Les structures qui les accueilleront seront dans un premier temps des centres aménagés, puis dans des petits hôtels payés par l'Etat.

Quant à leur situation financière, c'est encore flou. Personne ne sait si les migrants auront une allocation spéciale leur permettant de survivre, avec une sécurité sociale et des papiers temporaires pour les autoriser à travailler.

Plusieurs migrants ont déjà fait savoir qu'ils ne souhaitaient pas partir de la Jungle et d'être éloignés de leur objectif. D'autres ont accepté d'être relogés quelque part en France, abandonnant le projet de rejoindre l'Angleterre pour le moment.