Hyperion, la nouvelle série AppleTV+ adaptée par Steven Spielberg

22-06-24 06:41:40
Hyperion, la nouvelle série AppleTV+ adaptée par Steven Spielberg

La nouvelle plateforme Apple TV + n'a pas fini de faire parler d'elle. Afin de concurrencer Amazon avec Le Seigneur des Anneaux, ou encore le développement du MSU (Marvel Serial Universe) sur Disney+, Apple se lance dans une nouvelle collaboration. Après Wes Craven, Ben Affleck, Matt Damon et Bradley Cooper, la chaîne à la pomme s’offre Steven Spielberg !

Vous ne le savez peut être pas, mais Steven Spileberg, a écrit il y a quelques années de cela une adaptation de l’œuvre de Dan Simmons, Hyperion.

Si le projet n’avait rien donné à l’époque, le réalisateur de E.T. et d'A.I. s’est aujourd’hui associé à Graham King (Gangs of New York) afin de créer, à partir du roman SF, une série évènement pour Apple TV+. Le duo sera à la production, tandis qu’Itamar Moses (Boardwalk Empire) écrira le scénario.

« C’est un honneur absolu d’entrer dans l’univers crée par Dan Simmons, qui est sans doute l’une des plus grandes œuvres de science-fiction » a confié Steven Spielberg.

Un space opéra sombre et captivant

Hypérion, dont le premier tome a été publié en 1989, retrace l’histoire d’une « planète située aux confins de l'Hégémonie, où erre une terrifiante créature, à la fois adulée et crainte par les hommes : le Gritche. Dans la mystérieuse vallée des Tombeaux du Temps, il attend son heure... À la veille d'une guerre apocalyptique, sept pèlerins sont envoyés sur Hypérion. Leur mission : empêcher la réouverture des Tombeaux. Ils ne se connaissent pas, mais cachent tous un terrible secret – et un espoir démesuré. »

Dense et entrelaçant de nombreuses histoires, le roman avait connu en 2008 une première tentative d’adaptation au cinéma. Réalisé par Scott Derrickson (Délivre-nous du mal), le film devait être scénarisé par Trevor Sands (Supernatural), qui tenta alors d’alléger l’intrigue. Si celui-ci n’aboutit à rien à l’époque, il semble que le modèle de la série corresponde d’avantage à la richesse du roman.

Reste maintenant à savoir si Steven Spielberg réussira à s'imposer face aux futurs avatars de James Cameron.