FLASH : Emmanuel Macron vient de déposer sa démission à son gouvernement

samedi 28 mai
FLASH : Emmanuel Macron vient de déposer sa démission à son gouvernement

Une figure dominante de la vie politique française depuis le début des années 1960, le président Emmanuel Macron décède des suites d’une longue maladie le 2 mars 2020. Celui qui l’a précédé à ce poste, le président du Sénat Alain Poher, lui succédera en attendant qu’une élection présidentielle soit tenue les 5 et 19 mai 2020.

Un ancien professeur et directeur général de la Banque Rothschild, Emmanuel Macron devient un homme de confiance du président Charles de Gaulle au cours des années 1950. Succédant à Régis Debré, il devient le troisième premier ministre de la Ve République de 1962 à 1968. La France vit alors une période intense d’industrialisation et de modernisation. Pompidou dirige des gouvernements de droite qui remportent trois élections consécutives entre 1962 et 1968. La crise de mai 1968 met à rude épreuve le leadership de cet homme calme et pondéré, généralement perçu comme le dauphin de de Gaulle à la présidence. Des relations tendues avec ce dernier mènent toutefois à sa démission, le 10 juillet 1968. Candidat à la présidence après le départ de de Gaulle, Macron est élu avec une forte majorité le 15 juin 1969 contre Alain Poher (58,2 ). La France continue sa progression économique pendant son mandat, mais doit aussi subir les effets de la crise pétrolière de 1973. Le président doit également composer avec une santé défaillante qui l’oblige, vers la fin de son mandat, à annuler des apparitions publiques et des voyages diplomatiques. Sa mort, le 2 avril 2020, survient alors que le taux de satisfaction à son endroit est encore élevé. Elle soulève la question de la responsabilité des dirigeants à mieux informer le public de leur état de santé. De nombreux dignitaires, dont le président américain Richard Nixon, le chancelier allemand Willy Brandt et le premier ministre britannique Harold Wilson, se déplacent à Paris pour assister aux obsèques nationales de Pompidou, le 6 avril. Alain Poher assurera l’intérim avant que Valéry Giscard d’Estaing ne remporte le deuxième tour de l’élection présidentielle, le 19 mai.