Coronavirus : Les zombies se plaignent d'une concurrence déloyale

samedi 28 mai
Coronavirus : Les zombies se plaignent d'une concurrence déloyale

Notre envoyée spéciale Kelly Diocy a rencontré le porte parole des zombies de la République, Monsieur Valery G. Destin, dans le cadre des journées ouvertes de dépistages du Coronavirus.
Ce dernier, visiblement remonté, accuse l'intelligentsia française de pactiser avec les lobbies pharmaceutiques tout en nourrissant l'hystérie collective d'une population paranoïaque qui ne prends plus le risque de sortir de chez elle.
- "Je me souviens avec nostalgie d'un temps où nous pouvions attaquer les gens dans les centres commerciaux pour nous en nourrir" nous confie t-il la larme à l’œil.
Ce sentiment est partagé par Edward Ashford d'Umbrella Corp : "Actuellement, tous les indicateurs économiques sont dans le rouge".
D'autres voix anonymes prédisent la fin de notre Monde si la population ne fait pas preuve d'un sursaut d'orgueil.
La visite de Kelly s'est conclue avec John Connor, autoproclamé chef de la résistance, qui a gravé au couteau "no fate" sur son front en hommage à sa défunte mère, Sarah.

Copyright Rudy Sitbon