COVID 19: CAMPAGNE DE VACCINATION OBLIGATOIRE EN SEPTEMBRE AUX ETATS UNIS.

jeudi 16 septembre
COVID 19: CAMPAGNE DE VACCINATION OBLIGATOIRE EN SEPTEMBRE AUX ETATS UNIS.

CONFÉRENCE DE PRESSE A LA MAISON BLANCHE 5 JUIN 2020.

"Nous avons fait de gros progrès sur les vaccins. D'ailleurs, en termes de transport et de logistique, nous avons deux millions de vaccins prêts à partir", a indiqué Donald Trump.

Donald Trump a affirmé ce vendredi que les Etats-Unis avaient "largement surmonté" la pandémie de Covid-19, qui continue de faire autour d'un millier de morts chaque jour dans le pays. Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la "force" de l'économie américaine.

"Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l'avons largement surmontée", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche. "Nous avons pris toutes les décisions qu'il fallait", a-t-il encore assuré, alors que sa gestion de la crise sanitaire a été souvent critiquée.

LE GOUVERNEMENT PEUT VOUS IMPOSER LE VACCIN.

Un conseiller de la Maison Blanche, hors caméra, a déclarer:
"Le gouvernement peut obliger à dispenser un vaccin, a fortiori en période d'état d'urgence sanitaire. Si vous refusez, un juge peut vous obliger et s’il a des raisons de croire que vous n’obéirez pas, il peut même ordonner que vous soyez conduit à un endroit précis pour y être vacciné."

La course mondiale au vaccin contre le Covid-19 s'accélère encore. Tandis que le laboratoire français Sanofi a été sous le feu des critiques pour avoir laissé penser qu'il donnerait la priorité aux Américains qui l'aident à financer ses recherches, que la biotech américaine Moderna a fait naître l'espoir en annonçant des « résultats intermédiaires positifs » et que les autorités chinoises, de leur côté, ont promis qu'elles mettraient à disposition un vaccin universel , provoquant l'ire de Donald Trump, c'est au tour du laboratoire britannique AstraZeneca de faire une annonce tonitruante.

PROGRAMME AZD1222

Le groupe a en effet indiqué jeudi, dans un communiqué rapporté par l'AFP, avoir obtenu « une contribution d'un milliard de dollars » des pouvoirs publics américains pour le développement d'un vaccin contre le coronavirus. Le géant pharmaceutique, qui collabore avec l'Université d'Oxford pour la mise au point d'un vaccin, affirme qu'il sera en mesure, si son efficacité est prouvée, de produire « un milliard de doses et de commencer les livraisons en septembre 2020 ». Le programme, rebaptisé AZD1222, est en première phase d'essais cliniques. Financé, donc, en partie par l'Autorité pour la recherche et le développement avancé dans le domaine biomédical (Barda) américaine, il comprend « un essai clinique de phase 3 avec 30.000 participants et un essai pédiatrique », précise le groupe.

Une autre entreprise chinoise, Inovio, développe, elle aussi, un projet de vaccin sous le nom de code INO-4800. Les autorités sanitaires chinoises viennent de lui délivrer l'autorisation de la phase-test. Peu d'informations ont filtré à ce stade sur ce projet, mais le service communication du groupe annonce pouvoir livrer un million de doses de ce vaccin d'ici la fin août.

Sources:
https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/coronavirus-astrazeneca-espere-pouvoir-produire-un-milliard-de-doses-de-vaccin-pour-des-livraisons-des-septembre-2020-1204770
https://www.bfmtv.com/international/trump-assure-que-les-etats-unis-ont-largement-surmonte-la-crise-du-covid-19-1927854.html
SINON C EST FAUX C EST MOI QUI LES FAITS

loading Biewty