Marine Le Pen en visite au Caire revient avec une fatwa.

vendredi 19 avril
Marine Le Pen en visite au Caire revient avec une fatwa.

Pour le FN, la rencontre entre Marine Le Pen et le cheikh de l'université Al-Azhar Ahmed Al-Tayeb a permis de découvrir des côtés positifs de l'islam. Pour l'institution islamique, il s'agissait d'exprimer leur sympathie et leur salut au front national pour leurs positions contre les musulmans de France que Al-Azhar décrit comme "salafiste".

Marine le Pen a évoqué le problème des menus dans les cantines scolaires ainsi que le port du voile dans les endroits publiques qui choquent les citoyens français. Le cheykh lui a délivré une "fatwa" stipulant que le musulman doit s'adapter au pays dans lequel il vit et ne pas heurter la sensibilité de ses habitants. L'obligation du port du voile est levée, et il est autorisé de manger du porc afin de respecter la laïcité.

Elle a également évoqué le Ramadan qui approche à grands pas, et qui n'est pas compatible avec le monde du travail, "un salarié qui a faim travaille moins bien", l'éminent Cheykh de cette haute institution a déclaré que "le musulman qui jeune peut reprendre des forces en déjeunant entre midi et une heure seulement et qu'il peut continuer son jeune comme à ses habitudes, si toutefois un collègue lui propose une friandise ou une cigarette, il peut accepter afin de ne pas le heurter."

La présidente du front national qui découvre un Islam modéré et ouvert, se dit très inquiète pour l'Islam de France qu'elle qualifie d'extrémiste. Elle proposera un référendum pour mettre en application la "fatwa" émise par le cheykh, afin d'éradiquer le radicalisme.

M.Brunet pour Metronews.