FLEUVE ST-LAURENT: Alerte à toute la population du Québec.

lundi 17 juin
FLEUVE ST-LAURENT: Alerte à toute la population du Québec.

Depuis le début du mois d'août 2015, les analyses d'eau provenant du fleuve St-Laurent se multiplient dans la grande région du Québec. La semaine dernière, Santé Canada annoncait déjà à la population des mises en garde importantes concernant la qualité de l'eau fluviale.

Jeudi, le 20 août 2015, Santé Canada et Environnement Canada lance un appel d'urgence à la population québécoise. Les dernières analyses d'eau effectuées hier dans les villes de Montréal et Trois-Rivières révèlent un taux dangereusement élevé de coliformes totaux et de bactéries atypiques. Ces bactéries pathogènes d'origine hydrique représente un risque très considérable pour la santé humaine, animale et végétale.

Selon le directeur de Santé publique Lanaudière, Jasmin DeLorme, plus de 70 personnes se sont présenter dans les centres hospitaliers de la région dans la dernières semaine pour des symptômes s'apparentant à ceux causés par la bactérie Pseudomonas aeruginosa. La plupart de ces personnes auraient été en contact avec l'eau du fleuve St-Laurent durant les jours qui précèdent. On rapporte aussi plusieurs espèces de poissons retrouvées sans vie à la surface de l'eau entre Montréal et Baie St-Paul. D'autres analyses sont présentement en cours nous informe M.Delorme. Les usines de traitements des eaux usées seront aussi mises sous enquête prioritaire.

Afin de protéger la santé de tous, l'ASPC (Agence de la Santé Publique du Canada) demande à la population d'éviter la baignade dans tous les secteurs du fleuve jusqu'à nouvel ordre. Les plaisanciers devraient aussi s'abstenir de naviguer sur le fleuve St-Laurent pour diminuer les risques de contamination.

Symptômes connues de la bactérie Pseudomonas aeruginosa:
- infection de l'oeil;
- apparition de plaies/brûlures
-infection urinaire
-septicémies (dans les cas de stade terminal d'infections graves).

L'ASAP a pour mandat de garder la population informée concernant l'évolution de cette enquête.

- Nouvelles Radio-Canada
20 août 2015